Comment rempoter une orchidée

     Rempoter une orchidée régulièrement est très bénéfique. Cela lui permet de développer ses racines. C'est également l'occasion de renouveller le substrat et de vérifier l'état des racines à l'intérieur de la motte. Un rempotage bien effectué et régulier assure la longévité de votre orchidée et favorise des floraisons généreuses. Voici ce qu'il faut faire pour un rempotage orchidée réussi.

Quand rempoter une orchidée ?

Orchidée qui a besoin d'être rempotée

     Le rempotage d'une orchidée s'effectue en moyenne tous les deux ans. Observez si les racines débordent trop du pot et si le substrat s'est décomposé. La saison idéale pour rempoter est le printemps, quand la plante est en pleine croissance. Vous pouvez rempoter au début de l'automne mais évitez l'été et l'hiver. Ne rempotez jamais en période de floraison car l'orchidée a besoin de toute son énergie pour fleurir. Une exception peut cependant être faite avec les phalaenopsis qui fleurissent quasiment toute l'année.

Comment rempoter une orchidée phalaenopsis ?

Coupez les racines sèches de votre orchidée

     La veille du rempotage, faites trempez quelques heures l'orchidée dans une bassine puis laissez la égoutter. Cela facilitera l'extraction de la motte. Humidifiez le nouveau substrat et laissez le à température ambiante. Utilisez un terreau pour orchidées à base d'écorces de pin que vous pouvez améliorer avec de la sphaigne ou des fibres coco. Prenez un pot légèrement plus grand que l'ancien, soigneusement nettoyé. Son diamètre ne doit pas excéder de plus de 2 cm l'ancien. Dans un pot trop grand le mélange ne sèche pas assez rapidement et les racines pourrissent. Garnissez le fond d'une couche de drainage. Utilisez des billes d'argiles ou des gravillons. Pour un diamètre supérieur à 14 cm, remplissez un tiers de la hauteur.
     Dépotez l'orchidée avec précaution. Saisissez la par le collet et faites pivoter légèrement le pot. Si le substrat et les racines sont trop collés aux parois, découpez le pot en prenant soin de ne pas abimer les racines. 
Tapotez doucement la motte pour enlever le vieux substrat puis démélez délicatement les racines. Coupez avec un sécateur propre (désinfecté à la flamme) les racines qui sont pourries, sèches ou abimées ainsi que les vieilles feuilles. Si la masse racinaire est très dense enlevez le surplus de racines au coeur de la motte. Prenez soin de ne pas couper les racines aériennes.
     Positionnez votre orchidée phalaenopsis au milieu du pot, le collet à 2 cm sous le rebord du pot. Maintenez la en position jusqu'à ce qu'elle soit calée par le nouveau substrat. Versez bien le mélange entre les racines. Tapotez régulièrement le pot et tassez légèrement pour ne pas créer de poches d'air. Le substrat doit rester très aéré. Laissez les racines aériennes à l'extérieur car elles servent à capter l'humidité de l'air. Complétez jusqu'au niveau du collet et vérifiez la stabilité de la plante. Si votre orchidée est bien ancrée on doit pouvoir la soulever par le feuillage sans que le pot ne tombe. Attendez au moins 15 jours avant de reprendre les arrosages.